Blessure (03-10-2012)

Tel un cheval sauvage

Lancé à vive allure,

Mon cœur bat comme l'orage

Là-bas sur la nature,

Au fond de moi j'enrage,

De tant de meurtrissures,

La colère, telle la rage

M'envahit sans censure,

Comme un volcan sans âge

Elle est ma déchirure,

Mais je dois rester sage

Et montrer bonne figure,

Montrer sur mon visage

Un sourire des plus purs,

Ne rien mettre sur la page,

Pas même une écriture,

Peindre ce paysage

Que tout l'monde se rassure,

Refermer cet ouvrage

Et changer d'aventure,

Vers un autre accostage

Et que la vie perdure.

 



03/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres