Eric ( 28-04-2009 )

Une nuit tu es parti vers l'infini et depuis je me sens démunie,

Comme si la moitié de moi avait disparu à jamais elle aussi,

Tu l'as emmenée dans ton sillage et pour ton éternel voyage,

A jamais tu me manqueras, à jamais je ne verrai plus ton beau visage,

Tu m'appelais "soeurette" et ton regard s'illuminait lorsque je t'emmenais,

Avec moi tu voulais rester pour toujours, à moi tu te confiais,

Deux ans nous séparaient, autant dire que nous étions très proches,

A nous deux  nous faisions la paire et nous trainions nos galoches,

Je me souviens de cette boule au ventre quand je ne te voyais plus,

Tu avais cette boule au ventre quand je ne te parlais plus,

Parfois  tu provocais la tempête,

Je me souviens de ta rebellion car tout ça, après tout, c'était trop bête !

Tout ça, cette violence, cette dureté, agressivité et incompréhension,

Tout ça.......  Pourquoi ???? Est-ce que nous le méritions ?

Tu étais tel un chevalier qui affronte le dragon pour défendre sa belle,

Tu étais tel un étalon, beau mais tellement rebelle !

Indomptable tu étais, indomptable je suis,

Fidèle à toi mon frère, mon double,

Ton souvenir souvent me trouble,

Je garde à jamais en moi la moitié de toi que tu m'as laissée,

Mi moi, mi toi, plus jamais complètement moi,

Quand je pense à toi je suis dans l'émoi,

Tu es avec moi chaque jour,

Tu restes avec moi pour toujours !!

Ensemble .....



27/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres