Incompréhension (06-06-2011)

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Entre nous, que de belles sensations,

La joie et la bonne humeur, à foison,

Que de rires et d'amour nous partagions.

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Sans aucune prétention,

Et surtout sans modération,

Quelle était belle notre relation !

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Mais un jour sont tombées les illusions,

Tes mots, comme une intrusion,

M'ont atteinte sans compassion.

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Entre nous c'est la confusion,

Je le vis comme une trahison,

Cela pique comme le hérisson.

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Fallait-il plus de protection ?

Je me laisse guider par mes émotions,

Mais est-ce une bonne raison ?

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Je t'aime toujours sans condition,

Comment soigner cette confusion ?

Mes sens ne sont plus à l'unisson.

 

Je t'ai accueilli dans ma maison,

Aujourd'hui on n'entend plus un son,

La solitude comme compagnon,

Mon monde n'est pas celui de Cendrillon.

 



08/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres