Symptôme (12-03-2010)

La température est douce, le temps clair,

J'ai rendez-vous, là où on peut rencontrer l'enfer,

L'enfer de la souffrance, de la maladie, l'enfer ......

Mon coeur est léger, assez pour m'y rendre tout aussi légère,

J'y arrive, les portes d'entrée s'ouvrent, détectant ma présence,

Puis, là cette odeur si particulière, familière, trop.....  j'en ai conscience,

Je croise des visages souriants, fermés, neutres ..... c'est l'effervescence,

On se croirait dans une usine, dans cette atmosphère d'urgence,

Je me sens tout à coup opressée, c'est une évidence !

Comme un anthropophage, ce lieu m'enferme dans son sarcophage,

Je m'y sens prisonnière, vide et blanche comme le dallage,

Sortir au plus vite d'ici, c'est ce que j'envisage,

Mais il faut bien continuer, me rendre à ce rendez-vous.... je m'y encourage,

Ecouter ce personnage sans couleur, posé derrière son bureau sans âme,

Entendre ce mot qui fait boum dans le coeur et la poitrine, tel un blâme,

Pourquoi ce mal vient-il m'envahir ? L'infâme !

Mais non, surtout pas de psychodrame !

Ne pas laisser s'installer la pagaille,

Quelle fut ma faille,  mes failles ?

Espèce de canaille ! Tu m'assailles...

Mais je vais gagner la bataille !!!!

 



20/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres